interview

Une matinée sous le signe de la diversité

Le 3 juillet dernier nous avons eu le plaisir d’accueillir notre partenaire Orange pour une journée d’échanges et de partages autour de la diversité, L’équipe Orange était représenté par : Martine Bernard et Laura Thomas (équipe RH) Marie-Agnès Bourasseau, Sébastien Fages (équipe  métier) et leurs autres collèges de l’unité.

Orange est un groupe avec laquelle nous travaillons depuis de nombreuses années sur des prestations diverses sur tout le territoire géographique de l’unité Sud-Ouest

Mais quel point commun avons-nous avec Orange ?

En réalité, il y en a plusieurs. La responsabilité sociale d’entreprise et la diversité. Le pilotage de la performance.

Dans un contexte où la diversité et la performance sont également des enjeux forts de notre projet d’unité, il a semblé évident pour l’équipe de Sébastien Fages de partager avec Synergy, dans ses locaux, autour de ces sujets.

14e Rencontre régionale

La 14ème rencontre régionale des Électroniciens et Instrumentalistes de la DR15 s’est tenue le 24 MAI 2018 a SYNERGY-Scop – à Pessac sur le thème de la Conception de cartes électroniques et de l’assemblage des composants

Au programme de la journée

9h00 – 9h15Covoiturage ( départ de l’IUT GRADIGNAN )IUT -> synergy  : https://goo.gl/maps/Etv37JybxDz (15mn 6,7km)
9h30 – 10h00Accueil Petit déjeuner / Café ( Synergy-scop )
10h00 – 10h20Présentation de la société SYNERGY-SCOP
10h20 – 11h50En Rotation Groupe2 puis Groupe1Visite du site
10h20 -11h50En Rotation Groupe1 puis Groupe2Présentation du tableau des exigences pour la fabrication d’une carte (Axel DANTOU) (cf: zone de téléchargement « Rencontres->Régionales->DR15->20180524 »)définition du cahier des charges d’un PCB et de l’assemblage des composants (Axel DANTOU)
12h00-13h15Restauration « Le YOKI » http://www.yoki-restaurant.frsynergy-scop -> Le YOKI : https://goo.gl/maps/DWXQeRePMuw (5mn 1,6km)
13h45-14h00Accueil IMSyoki -> IMS : https://goo.gl/maps/ky3kexLNj3v (20mn 7,5km)
14h00-17h15Présentations à l’IMS
– Stéphane GAUFFRE ( Règles de routage – du cahier des charges à la validation de la fonctionnalité et flot de conception )
– Julien SANCHEZ ( Partage d’expérience : interface utilisateur )
– Arnaud TIZON ( Partage d’expérience : RedPitaya )
– Rodolphe DECOURT (Partage d’expérience : nouveau LABVIEW NXG2.1 et NXG3.0 )
17h15-17h30Enquête sur le besoin de formation du réseau / Débat

Cette journée s’est tenue par le soutien financier du « Réseau National des Électroniciens« , de la « Formation permanente » et la « Mission Interdisciplinarité » du CNRS

Cette Rencontre permet de tisser des liens professionnels locaux, de partager des ressources techniques et acquérir/compléter des connaissances.

Forum Airbus

alain_rousset

Visite du président de la nouvelle région Alain ROUSSET

1er janvier 2015 : création officielle de la SCOP. La structure associative a disparu, elle est remplacée par une société coopérative sous forme de Société Anonyme à capital variable.

Usine du futur

3 questions à Eric Soumaille par Invest in Bordeaux

1er janvier 2015 : création officielle de la SCOP. La structure associative a disparu, elle est remplacée par une société coopérative sous forme de Société Anonyme à capital variable.

La sous-traitance électronique entre dans sa neuvième année de croissance continue

L’observatoire économique et financier
Synthèse de la situation observée à la fin du 1er trimestre 2014.

La sous-traitance électronique entre dans sa neuvième année de croissance continue. Selon l’Insee, les chefs d’entreprises augmenteraient leurs investissements, ce que ne démentent pas les décideurs de la fabrication électronique. C’est de bon augure pour l’activité qui continue de croître, avec des carnets de commande qui se remplissent petit à petit. La sous-traitance électronique entre dans sa neuvième année de croissance continue.

Cette croissance est portée par l’activité transports (aéronautique et ferroviaire) et l’industrie, mais surtout par la « nouvelle demande » des PME et des start-up qui intègrent une fonction électronique – très souvent à vocation numérique, à leurs nouveaux produits, aux produits et système d’éclairage avec l’explosion de la demande de produits LED et les objets connectés, dont le nombre devrait être multiplié par 50 en France d’ici 2020.

Télécharger l’étude

Temps partiel : précisions sur le minimum fixé à 24 heures par semaine

Une ordonnance publiée au Journal officiel du vendredi 30 janvier 2015 apporte un certain nombre de précisions concernant des situations particulières de temps partiels :

  • salariés ayant initialement demandé à travailler moins de 24 heures hebdomadaires avant de changer d’avis,
  • contrats de travail signés avant l’entrée en vigueur de la loi du 14 juin 2013.

Dans ces deux cas, l’ordonnance prévoit que le salarié dispose d’une priorité (et non pas d’un « droit automatique ») pour accéder à un emploi à temps partiel d’une durée de 24 heures ou d’une durée conforme au socle que prévoit l’accord de branche.

Il est également précisé que la durée minimale de 24 heures ne s’applique pas aux contrats de moins d’une semaine et aux contrats de remplacement.

Après l’accord sur la sécurisation de l’emploi du 11 janvier 2013, la loi du 14 juin 2013 a instauré un socle de 24 heures hebdomadaires minimales pour les salariés à temps partiel, afin de lutter contre le temps partiel subi. Il existe néanmoins un certain nombre de dérogations à cette règle des 24 heures : demande de dérogation individuelle du salarié ou accord de branche fixant un socle différent.

Source : services-publics.fr